Sabresmilitaires
Sabre Briquet Modèle AN XI
sabre briquet
Le sabre briquet est le sabre emblématique de l’armement du fantassin français entre le XVIIIe et le XIXe siècle. Ce sabre court a connu la Monarchie, la République ainsi que l’Empire au cours des nombreuses guerres partout en Europe.
Petit, robuste, produit en masse, on le trouve encore facilement de nos jours.
De tous les modèles qui existent, celui qui nous intéresse est l’AN XI.


Le sabre briquet est surnommé, voir moqué ainsi par la cavalerie due à sa petite taille, le mot «briquet» signifiait au XVIIe siècle «couteau» ou «canif». La forme de sa garde rappelle également la forme des briquets que les soldats en campagne utilisaient pour allumer un feu. Mais ne doutons pas de l’efficacité du sabre briquet, car grace à sa petite taille et sa lame affutée,
sabre briquet AN XI
il se révèle très utile dans le corps à corps ou pour se battre dans un espace confiné comme une petite pièce ou un escalier.
Les soldats l’utilisent également comme un outil lors de bivouac, car sous l’Empire, dormir à la belle étoile lors des campagnes est récurent, le briquet est alors idéal pour faire un abri de fortune, tailler des piquets ou encore couper des branches fines afin de faire un feu.
Il a également eut une fonction honorifique. Il fut une distinction pour équiper les unités d’élite et les gradés.
L’AN XI, briquet napoléonien est une modification de son prédécesseur (AN IX). Il ne possède plus que 28 cannelures sur la fusée contre 36 pour l’AN IX. Le quillon en forme de bouton pyramidal est maintenant en forme de simple goutte d’eau. Son poids est alourdi, il passe de 1,200kg à 1,350kg.
Pendant l’Empire, la chape sera modifiée à nouveau avec un pontet un plus haut.
Le sabre briquet modèle AN XI sera fabriqué à des centaines de milliers d’exemplaires entre le Premier Empire et le règne de Louis-Philippe.
Il équipera la Grande Armée jusqu’en 1831 dans plusieurs conquêtes comme l’Algérie ou encore la Crimée, puis il sera exclusivement fabriqué pour les Gardes Nationales.

Le sabre briquet modèle AN XI sera alors le dernier sabre d’infanterie à lame courbe.