Sabresmilitaires
Sabre de cavalerie 1822
Le Sabre français de Cavalerie légère modèle 1822
La cavalerie légère compte environ 21 000 cavaliers en 1845 et jusqu'à 28 000 en 1914.

Le sabre de cavalerie modèle 1822 équipait les chasseurs à cheval, les lanciers, l'artillerie à cheval, et les hussards.

Il servit dans les conflits en Europe, en Afrique du Nord, ainsi qu'au Mexique et en Crimée.
ABdel el-Kader Charge de cavalerie
Prise de la smala d'Abd el-Kader en 1843
Son origine.

Le comité de la cavalerie se prononça le 18 janvier 1822 en faveur de la création d'un sabre courbe pour toute la cavalerie.

Lame de "Montmorency", de l'ancien régiment de Dragon de Montmorency qui avait acquis le droit réglementaire de porter cette lame suite à fait d'arme à la bataille de Marengo. Une lame aussi efficace en taille qu'en estoc.

C'est le ministre de la guerre, le duc Bellune qui approuva en avril le modèle 1822
À partir de juillet 1830, la gendarmerie ainsi que les gardes de Paris, les lanciers, les chasseurs d'Afrique, les chasseurs algérien, l'école royale de cavalerie seront équipés de ce modèle.

Sous le second empire il équipera la garde impériale qui a été reconstituée.

Au début du XXe siècle, seuls les officiers d'artillerie porteront le sabre modèle 1822 à lame courbe.

Avant 1914 il est en service dans l'ensemble des troupes à cheval à l'exception des cuirassiers et des dragons.
Après 1914 la troupe l'utilisera.

En 1937 il sera donné à tout les régiments de cavalerie y compris les cuirassiers et les dragons.
Guide de Napoléon III Duel au sabre de cavalerie 1822
Les duels.

Il fut souvent utilisé dans les duels entre militaires.

Le code des duels établit par Chateauvillard dit que seul le pistolet et l'épée sont admis lors des duels.

L'épée pouvait être refusée par un civil ou un militaire, il n'était donc pas rare qu'il soit utilisé sur le pré pour régler un point d'honneur.
le sabre de cavalerie 1822 est actuellement utilisé par la Garde républicaine de Paris.
Il est également utilisé par les gardes d'honneur de nombreux pays francophones, notamment en Afrique.